Magali IMBERT

 Magali Imbert flûtiste à bec

Membre ERTA France

 

picto-adresse Ile-de-France

picto-professeur Conservatoire : Le Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis)

picto-musique Flûte à bec. Ensemble


Retrouver Magali IMBERT sur le web

picto-web

Formation :

Magali Imbert a étudié la flûte traversière et le piano au Conservatoire de Salon-de-Provence.

Pendant quatre ans, elle s’initie en Afrique aux aspects sacrés des musiques traditionnelles.

Elle étudie ensuite la flûte à bec avec Pierre Hamon et obtient un premier prix de flûte à bec au Conservatoire national régional d’Aubervilliers pour s’orienter alors vers les musiques baroque et médiévale, se perfectionnant auprès de Walter van Hauwe en Hollande, Kees Boeke et Frans Brüggen en Italie.

Concertiste :

Elle se produit comme soliste en orchestre ou en musique de chambre dans de nombreux festivals en Europe, au Brésil, en Australie.

Sa carrière s’ouvre vers d’autres univers et elle fait dialoguer sa flûte avec le tabla, le rabab, la guitare électrique, le saxophone ou le koto.

En 2001 Magali Imbert fonde l’ensemble Galata, spécialisé dans le répertoire médiéval et baroque, et poursuit son enseignement de la flûte à bec tout en menant des recherches qui entrent en résonance avec les musiques du monde.

Discographie :

Cette diversité apparaît dans ses enregistrements:

  • Amor dolce – Musiques à danser du XIVe siècle avec Adel Shams El Din aux percussions, (Buda Music–Universal).
  • Plaisir d’amour, direction Vincent Dumestre (Alpha).
  • Heroes-Vivaldi, Ensemble Matheus, direction Jean-Christophe Spinosi avec Philippe Jaroussky, contre-ténor chez EMI Virgin Records.
  • Utopian dances, avec Garth Knox à la viole d’amour chez ECM5.
  • Amorosa Fenice, Ensemble Faenza, Direction Marco Horvat.

 

Notez ce contenu